MBBejaia le Club des champions

le site officiel du Club Athletisme MBBejaia
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 CONGRÈS O DE LA CAA: Une réforme “majeure” attendue

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: CONGRÈS O DE LA CAA: Une réforme “majeure” attendue   Dim 29 Avr 2007, 15:21

Sports : ATHLETISME
CONGRÈS ORDINAIRE DE LA CAA
Une réforme “majeure” attendue




La Confédération africaine d'athlétisme (CAA) a ouvert vendredi à Dakar son 19e congrès ordinaire, prévu sur deux jours, avec à l'agenda l'élection d'un nouveau bureau et l'examen de nouveaux statuts sur une réforme, qualifiée de "majeure", dans son organisation.


Des délégués des 53 pays membres participent jusqu'à hier à ces travaux, qui ont été lancés par Lamine Dramé, un responsable du ministère des Sports au nom de son ministre, empêché, et en présence de Lamine Diack, président de la Fédération internationale (IAAF). L'ordre du jour adopté par les congressistes comportait 22 points, dont l'élection d'un nouveau bureau pour un mandat de quatre ans. Le président sortant, le Camerounais Hamad Kalkaba Malboum, 56 ans, est candidat à sa succession face au Béninois Théophile Montcho. Hamad Kalkaba Malboum, élu en 2003, a succédé à Lamine Diack qui avait dirigé l'instance pendant 30 ans (1973- 2003). Le 19e Congrès doit également examiner des projets de statuts pour "une réforme majeure dans le dispositif institutionnel de l'organisme", selon la CAA. L'ouverture du congrès a été précédée vendredi par la réunion du conseil de l'instance et l'inauguration du siège de la confédération. La CAA, créée en 1973, est chargée de gérer l'athlétisme africain sous la tutelle de l'IAAF. Outre le congrès de la CAA, Dakar abritera samedi un meeting international d'athlétisme, auquel sont attendus de grands noms dont la Sénégalaise Amy Mbacké Thiam, championne du monde du 400 m en 2001.
Les athlètes appelés à plus de modération
Le professeur en médecine, le Français Luc Montagnier, codécouvreur du virus du sida en 1983, a recommandé, à Dakar, aux athlètes africains de rationaliser leurs entraînements, afin d’éviter l’effet du stress oxydant à l’origine de maladies chroniques graves, rapporte hier le site de la Confédération africaine d'athlétisme (CAA). Dans sa communication faite, à l’occasion du symposium sur «la santé de l’athlète africain », organisé par la Confédération africaine d’athlétisme (CAA), en prélude au 19e congrès de l’organisme continental (27 et 28 avril), le Pr. Montagnier a soutenu que " les entraînements doivent être progressifs et ne jamais aller jusqu’à l’épuisement". Selon l'intervenant, les entraînements intensifs et quotidiens provoquent la diminution des enzymes produisant l’énergie et l’équilibre de l’être humain. «La mitochondrie (une enzyme), qui est la batterie de l’énergie humaine, est très faible dans un corps qui s’entraîne jusqu’à l’épuisement. Si la tendance se maintient, l’athlète sera à la merci d’autres maladies, tels que le cancer, le diabète, l’hypertension et les maladies respiratoires», a-t-il précisé. Conseillant les athlètes africains de prendre des produits qui «n’ont aucun effet sur les performances mais diminuent les risques d’une maladie grave» après la compétition, le Pr. Montagnier a indiqué que si les radicaux libres participent à la dégénérescence des cellules, le sport pratiqué à outrance accélère le déséquilibre et l’apparition de maladies chroniques. Le Pr. Montagnier a mis sur le compte du stress oxydant la disparition de sportifs de renommée internationale. Son homologue britannique et Prix Nobel de médecine 1993, le Pr. Richard J. Roberts, a, quant à lui, souligné que les plans d’action nationaux et la sensibilisation peuvent protéger les athlètes africains des endémies connues. Le symposium sur «la santé de l’athlète africain» initié par la CAA se justifie par la crainte d’assister à un «tarissement ou une disparition du patrimoine de l’athlétisme africain », selon le président de l’instance. Hamad Kalkaba Malboum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mbb1975.superforum.fr
 
CONGRÈS O DE LA CAA: Une réforme “majeure” attendue
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche Vélomobile pour un congrés sur les déplacement en vélo
» Hamecon texan
» Un petit test pour mesurer son état de forme:
» Choix du feeder
» La pharmacie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MBBejaia le Club des champions :: ARTICLES DE PRESSE :: Articles de Presses MBBéjaia Athlétisme :: Articles de Presses Athlétisme National et International-
Sauter vers: